Typologie
Usage
Matériel
Marque
Prix
Hauteur de Travail
Autre

Échafaudages, Échelles et Rampes de Chargement : Quelles normes doivent-elles respecter et lesquelles choisir

En fonction du lieu de travail, de la hauteur d'utilisation et de l'usage prévu, il est obligatoire que l'équipement utilisé respecte les normes en vigueur et les règles de sécurité. Ce guide expliquera quels décrets doivent être respectés pour un échafaudage, quelles normes régissent l'utilisation d'une échelle et comment choisir une rampe de chargement en fonction de différents facteurs.

Choix d'échafaudages, d'échelles et de rampes de chargement

Échafaudage : Qu'est-ce que c'est et quelles normes doit-il respecter

Un échafaudage est un échafaudage mobile composé de tubes métalliques et de plateformes de support intermédiaires qui créent ensemble différents niveaux de plates-formes de travail en hauteur. Pour être utilisés et définis comme tels, tous les échafaudages doivent obligatoirement respecter le décret législatif 81/08, qui les désigne comme des "ponts sur roues en tour" adaptés à une utilisation lors de courtes activités à faible hauteur.

Qu'est-ce que la réglementation UNI EN 1004:2021

Après avoir respecté ce décret obligatoire, il existe des réglementations supplémentaires suivies par certains types d'échafaudages. Nous avons donc la réglementation UNI EN 1004:2021, qui a remplacé la réglementation précédente EN1004:2005 à partir du 1er décembre 2021, cette dernière ayant été retirée en novembre 2021. Après cette date, les échafaudages conformes uniquement à la réglementation de 2005 ne peuvent plus être ni fabriqués ni vendus/achetés.

Voici les éléments à prendre en compte lors du choix d'un échafaudage :

  • La charge que l'échafaudage devra supporter
  • Le type d'accès aux plateformes de travail (échelles, trappes, rampes)
  • La hauteur maximale en fonction du vent
  • Le terrain sur lequel l'échafaudage devra être posé
  • L'utilisation de l'échafaudage en intérieur ou en extérieur

En fonction de ces éléments, il sera nécessaire de choisir, par exemple, d'utiliser un échafaudage avec ancrage mural obligatoire ou autoportant (bien que l'ancrage soit toujours fortement recommandé quel que soit le type d'échafaudage), ou d'évaluer la présence de stabilisateurs et de nivellements. Le matériau de la surface de support est également crucial dans le choix : certains échafaudages disposent même de rebords pour le soutien des pieds et pour éviter la chute d'objets.

Quelle échelle choisir pour les professionnels et les non-professionnels

Tout d'abord, lors du choix de la meilleure échelle à utiliser, il est important de garder à l'esprit que, dans chaque environnement de travail, en fonction de l'utilisation prévue, les échelles doivent obligatoirement respecter certaines réglementations pour pouvoir être utilisées. Voyons ensemble de quelles réglementations il s'agit.
L'utilisation des échelles est réglementée par le D. Leg 81/08, qui doit être strictement respecté pour pouvoir utiliser l'échelle en question. En plus de ce décret, il existe des réglementations techniques qui régissent des utilisations spécifiques. En particulier :

  • UNI EN 131-1 réglemente les types d'échelle, les termes et les dimensions fonctionnelles
  • UNI EN 131-2 réglemente les exigences, les tests et le marquage
  • UNI EN 131-3 réglemente le marquage et les instructions pour l'utilisateur
  • UNI EN 131-4 réglemente les échelles transformables avec des charnières
  • UNI EN 131-6 réglemente les échelles télescopiques
  • UNI EN 131-7 réglemente les échelles mobiles avec des plates-formes
  • UNI EN 14183 réglemente les tabourets à marches
  • UNI 10401 réglemente les échelles portables appuyées et non appuyées pour une utilisation industrielle
  • UNI EN 1147 réglemente les échelles portables pour les services de lutte contre l'incendie

Cela étant dit, voyons quels sont les types d'échelles les plus courants et lequel choisir en fonction de l'utilisation finale :

1. ÉCHELLE TÉLESCOPIQUE
convient à un usage professionnel et domestique et peut être prolongée selon les besoins. Elles sont pliables, ce qui réduit leur encombrement et permet de les ranger même dans un espace restreint.
2. ÉCHELLE D'APPOINT
est le modèle le plus connu et consiste en l'échelle classique qui s'appuie contre le mur. Ce type d'échelle peut également dépasser 5 mètres de longueur.
3. ÉCHELLE À RALLONGE
ces échelles sont conçues pour un usage professionnel car elles conviennent particulièrement à une utilisation intensive. Elles disposent de montants plus épais, ce qui réduit leur flexion.
4. ÉCHELLE ARTICULÉE
ce type d'échelle peut être transformé en fonction des besoins du moment et grâce à la présence d'articulations des deux côtés, elle peut également être utilisée comme plateforme de soutien.
5. ÉCHELLE DOUBLE
il s'agit de la solution la plus pratique et simple à utiliser. Sans structures particulières, elle possède des échelons des deux côtés et peut être utilisée à la fois à l'intérieur et à l'extérieur.
6. ÉCHELLE D'ÉCHAFAUDAGE
utilisée dans des environnements professionnels et exigeants, elle garantit une sécurité maximale même pour les travaux lourds. Elle offre confort et stabilité au travailleur grâce à la présence de stabilisateurs, de barres de soutien et de plates-formes antidérapantes.
7. ÉCHELLE AGRICOLE
ces échelles sont conçues pour une utilisation agricole dans des secteurs tels que la cueillette des fruits et le jardinage, par exemple. Elles ont une forme pyramidale, avec la pointe en haut, et des marches trapézoïdales qui évitent la fatigue excessive de l'utilisateur, lui permettant d'atteindre même les points les plus difficiles.

Caractéristiques à prendre en compte lors du choix d'une échelle :

  • charge maximale
  • hauteur maximale
  • points d'appui et stabilité
  • matériau pour une utilisation intérieure et/ou extérieure
  • forme

types d'échelles disponibles sur le marché

Rampes de chargement : comment calculer la longueur minimale requise

Pour le chargement et le déchargement d'équipements et de machines à partir de véhicules, les rampes sont la meilleure solution. Cependant, il est essentiel de calculer correctement leur longueur, car si elles sont trop courtes, elles peuvent être trop inclinées, rendant leur utilisation impossible ou dangereuse.
La pente maximale recommandée est de 30% (16,5°). Pour comprendre comment choisir une rampe, vous avez seulement besoin de connaître la hauteur à laquelle se trouve le plateau de votre moyen de transport.
Imaginons que vous utilisiez une camionnette dont le plateau se trouve à 90 cm (0,9 m) du sol.
Le calcul à effectuer, sans trop d'explications, est le suivant :
la hauteur du plateau divisée par la pente maximale recommandée, multipliée par cent.
C'est-à-dire : (0,9 m : 30) x 100 = 3 m (longueur recommandée pour la rampe).

Comment choisir la longueur des rampes de chargement et de déchargement

... Tout lire

Les plus Vendus

Nouvelles Arrivées